• Vous êtes ici : Accueil > Vos plages baignade & santé > Carnac
  • Carnac (Morbihan)

Carnac c’est une nature luxuriante où la végétation domine sur 60% de son territoire, de grandes plages de sable fin et des eaux vivifiantes. La nature de nos eaux littorales assure l’attractivité de la station balnéaire et la pérennité de l’activité ostréicole. La préservation de l’eau de mer est une priorité majeure souhaitée par la collectivité pour la santé et la sécurité de tous.


Carnac a opté depuis 2007, pour une démarche active, essentiellement fondée sur la prévention des risques de pollution et une surveillance accrue afin de vous garantir une eau de mer de qualité tout au long de l’année. Dans le cadre de cette surveillance, des analyses de l’Agence Régionale de Santé sont régulièrement effectuées. Ce dispositif est renforcé par la municipalité, en partenariat avec Saur (voir Omer® et Oser®), en effectuant des prélèvements d’eau de mer supplémentaires durant la saison estivale en fonction de facteurs déterminés par les profils de baignade (voir identification des risques) finalisés en 2011. Environ 160 prélèvements au total sont réalisés sur les 4 plages officielles de St Colomban, Ty Bihan, Légenèse, La Grande Plage.


De plus, un système innovant d’anticipation modélisant le comportement des Bassins Versants (BV) en fonction des conditions météorologiques permet une prévision de la qualité des eaux 48h à l’avance et facilite ainsi la gestion d’une alerte pollution éventuelle.


Ce plan de gestion permet d’une part de préserver votre sécurité sur les plages comme l’impose la loi par le décret n°2008-990 et d’autre part d’être réactif en interdisant provisoirement la baignade si la qualité de l’eau est insuffisante.


Cette «gestion active» innovante des plages s’inscrit dans une démarche de qualité récompensée par la certification «Démarche Qualité Eaux de Baignade» dont Carnac fût la première ville certifiée en Bretagne.


Cette certification crée en 2008 selon un référentiel répondant aux exigences européennes de la Directive Cadre sur l’Eau, se démarque par ses critères d’attribution beaucoup plus strictes que les autres labels environnementaux européens. Elle est obtenue après examen par des organismes COFRAC* indépendants qui valident avant la saison les procédures de surveillance.


*le Comité Français d’Accréditation est un organisme public qui supervise l’ensemble des activités d’accréditation sur le territoire national.